• La couche Lavable Part 2, les témoignages

    Dans la première partie, je vous présentais ma petite expérience ainsi qu'une présentation de la couche lavable.

    Aujourd'hui je vous présente le témoignage de maman "couche lavable" au passé et au présent ... Je vous les présente... Elles sont au nombre de 3!

    La couche Lavable Part 2, les témoignages


    * Mom number one : Marie

    Peux-tu te présenter rapidement
    ?
    Je suis Marie,28 ans, maman de deux enfants de 5 ans ½ et 2 ans maintenant, je suis infirmière et je me suis arrêtée de travailler 14 mois. J’ai utilisé des couches où plutôt des langes lavables. Je faisais du mixte lavable/jetable.
    J’ai malheureusement arrêté progressivement à la reprise du travail ayant des horaires particuliers et mon conjoint également, l’organisation a été très difficile et pas seulement pour le soins du linge !


    Comment t'es venu l'envie d'utiliser les couches lavables?
    Durant ma seconde grossesse, je me suis beaucoup intéressée au portage, et durant mes recherches sur internet les couches lavables me revenait régulièrement à l’esprit. N’étant pas prête à dépenser autant d’argent d’un coup sans pouvoir toucher le produit et ne sachant pas trop quoi choisir j’ai préférer attendre un peu. Le papa n’étant pas non plus très « pour »!

    Une autre raison qui m’y a fait venir, et c’est de loin la plus décisive, nous nous sommes rendu dans le pays d’origine de mon mari pour voir mes beaux parents et là bas les couches jetables ne sont pas de la même qualité que l’on peut trouver chez nous. Nous avions déjà vécu une très mauvaise expérience avec notre premier enfant, et pourtant nous avions acheté la marque P****** en pensant que c’étaient les mêmes et notre fille s’est retrouvée avec un érythème fessier très important durant plusieurs jours (je précise qu’elles étaient parfumées, vive les produits chimiques…).

     Les premières  semaines sont passés et j’ai essayé une coucheTE1. Elle taillait un peu petite mais ça m’a bien plu quand même. Le principe revenant assez cher j’ai réfléchi à celles taille unique et j’ai opté pour des langes à ficelles, des koalas (langes) et des culottes de protection. Ce système m’a très bien convenu.

    Etant la seule à m’en servir, la « complexité » des langes ne m’a pas dérangé, c’est un coup de main à prendre. Certes, ce n’est pas le système le plus fin existant et ça fait plutôt un bon popotin.

    En tout cas, les lavables reste pour moi ce qu’il y a de mieux même s’il faut composer avec nos possibilités.

    Combien en possèdes-tu?

    -         7 langes koala

    -         8 langes à ficelles

    -         5 culottes de protection taille unique ( 2 marques différentes)

    Comment t’organises-tu au quotidien avec ces couches?
    Déjà, pas question de faire une machine de couche uniquement ! J’ai toujours lavé les couches avec le reste du linge. Concrètement, après chaque change, je rinçais les langes à l’eau avec éventuellement un peu de savon au fiel (c’est magique, surtout sur les selles de bébé allaité !) et je les stockais bien essorés dans un seau à couche avec quelques gouttes d’huile essentielle. Je n’ai jamais eu de problème de mauvaises odeurs.

    Ton environnement (crèche...) est-il  « open » avec l'utilisation de ces couches?
    Je ne leur ai pas demandé car les locaux ne se prêtent pas au stockage des couches propres et  je ne préférais pas qu’il soit en lavable à la crèche tout simplement parce que du linge souillé fini directement dans un sac plastique sans avoir été rincé ! Et ayant choisi des langes, cela reste un peu compliqué à faire accepter.

     Un petit mot pour aider les mamans à se lancer dans les couches lavables?
    Qu’elles se renseignent bien auprès de professionnel, quitte à aller dans des boutiques spécialisées type Apinapi. Quand le choix est fait, d’en avoir suffisamment pour pouvoir tourner sans faire trop de machine. De plus c’est décourageant d’en avoir peu car ça donne l’impression de ne faire que du lavage.

    Edit Ou Comment une gastro peut tout changer
    Mon petit a fait une gastro carabinée avec vomissements et diarrhées monumentales qui n'ont pas épargné les couches Pam**** et n'ont pas manqué de mettre à l'épreuve leur super méga absorbtion! Résultat...., une méga fuite qui en sortant de la couche n'a pas manqué de tout éclabousser tout autour les murs et tout ce qui se trouvait à proximité; une heure de nettoyage après et un chat crétin qui a su glisser dedans je me suis décidée à resortit les lavables. Bon en fait le vrai ordre c'est douche du petit, CL, glissade du chat, commencement du nettoyage, re-douche du petit pour cause de vomissement, douche du chat et re-fin de nettoyage! 

    Et là, miracle, plus une fuite avec mes langes à ficelles et mes culottes de protection. Alors le choix est vite fait, même en cas de bonne diarrhée de gastro je préfère 10X mettre les mains a rincer mes CL et à les savonner au savon au fiel que de nettoyer les domage collatéraux causés par des couches qui n'absorbent rien du tout et ou il faut que je nettoie les vêtements, et tout ce qu'il y a autour, et croyez moi il peut y en avoir des choses a nettoyer!

    Et pour l'augmentation du nombre de machine me diriez vous peut être? Aucune incidence vu le nombre de chose à laver touché par les vomissements, choses que je ne laisse pas trainer même après un bon rinçage!!!!! 

     Petit hors sujet: je rajoute que j'allaite toujours mon loulou et j'en suis également ravi encore plus dans ce genre de situation, il ne garde que mon lait quand rien d'autre ne passe, ce qui limite les effets secondaire d'une gastro comme la sienne (perte de poids fulgurante, hospitalisation...

    * Mom number two : Mathilde


     
    Peux-tu te présenter rapidement?
    Bonjour,
    Je suis une maman toute simple, je vis à la campagne et j'ai 2 petits garçons de 3 et 1 an...


    Comment t'es venu l'envie d'utiliser les couches lavables?
    Au départ j'ai été tentée pour réduire mes déchets et pour le bien être de mes enfants (vu la quantité d’additifs chimiques présents dans les couches jetables classiques)... MAIS, je voulais les coudre moi-même...
    Après quelques essais infructueux j'ai laissé tomber et une amie m'a demandé de lui en coudre quand mon fils avait 2 mois... j'ai fini par acheter une couche d'occasion pour avoir un "patron"... Je l'ai testé avant de la découdre et je ne l'ai finalement pas décousue mais j'en ai acheté d'autres  

    Combien en possèdes-tu?
    Actuellement j'en ai assez peu.... 3 couches de nuit et 19 couches de jour... mais j'en ai eu beaucoup plus et je compteen avoir 20 pour la semaine du même type et 3 pour le week-end... je n'ai pas encore trouvé LA couche idéale  

    Ton environnement (crèche...) est-il "open" avec l'utilisation de ces couches?
    Les nourrices oui en général... sur 3 auxquelles j'ai eu à faire, les 3 ont accepté sans problème.
    La crèche ça a été plus compliqué... j'ai dû certifier que c'était pour des raisons autres que par conviction personnelle   mais depuis mon fils n'y va plus et j'ai vu des demoizelles en couches lavables sous leur jupes..alors je pense que c'est gagné !
    Dans mon entourage les proches étaient très septiques (et le sont toujours)....mon mari a fini par ne plus vouloir les utiliser...

    Un petit mot pour aider les mamans à se lancer dans les couches lavables?
    Il ne faut pas hésiter... outre les réduction de prix que l'on ne voit pas forcément à l'investissement dans des couches lavables, cela contribue vraiment à la réduction des déchets et c'est vraiment mieux pour les fesses des bébés et pour les odeurs de poubelles de couches ....ce n'est pas si contraignant , personnellement je pense qu'il vaut mieux commencer en mixte lavables-jetables et ne pas se mettre la pression... je fonctionne comme ça, avec des jetables à portée de mains et ça roule. J'ai choisi d'investir dans un lot complet pour la nounou, afin de ne pas être en rade de couches la semaine, le week-end
     

    * Et enfin la Mom number tree, the last but not the least : Lolaa de Lolaa Attitude 

    Comment t'est venue l'idée d'utiliser des couches lavables ?
    Avec ma première fille (qui a 13 ans), je ne savais même pas que ça existait. En plus, j'étais un peu jeune et conne en ce temps-là, et bien moins préoccupée par l'écologie que maintenant. Quand j'étais enceinte de mon fils, j'ai appris un peu par hasard sur internet que ça existait, et je me suis documentée à fond sur le sujet car ça me semblait terriblement obscur et abstrait comme sujet. J'ai trouvé ça intéressant financièrement parlant (et ça s'est vérifié lors de l'utilisation) et je trouvais que c'était un beau geste pour la planète. En plus, vous ne me croirez peut-être pas mais ça avait un côté indéniablement fun, j'aimais bien les utiliser et j'aimais bien transmettre mes infos à tout le monde, aussi !

    Combien en possédais-tu ?
    Aucune idée, en plus j'ai vraiment une mémoire de poisson rouge ! Disons que j'ai acheté pratiquement toutes mes couches d'occasion, donc les prix étaient plus bas (et cela ne m'a pas rebuté de jouer avec des couches ayant déjà servi, puisqu'une couche lavable n'est plus neuve une fois qu'elle a été utilisée une fois ^^), et j'ai pu en acheter plus pour éviter d'avoir à faire des lessives quotidiennement. J'ai aussi fait mes propres couches lavables, j'étais super fière ! (bon par contre elle ont été destinées à un usage personnel uniquement, je n'ai jamais revendu). La première couche lavable de mon fils fut d'ailleurs une des miennes, fierté ultime !

    Comment t’organisais-tu au quotidien avec ces couches?
    Alors, j'utilisais le système couche + culotte de protection, avec voile polaire (réalisé par moi-même) pour garder les fesses au sec et éviter à la couche d'être trop tâchée par les "grosses commissions".
    Couches, culottes et voiles étaient stockées dans le meuble à langer, avec poubelle à couche à côté (panier à linge avec parois trouées). Je stockais donc les couches sales "à sec", sans les faire tremper (mais attention, vidage des matières solides dans les toilettes, car ça, ça sent, par contre ^^). Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'y avait aucune odeur, et parfois je déposais un voile polaire imbibé de quelques gouttes d'huile essentielles pour parfumer.
    Lessive tous les deux jours en moyenne, et séchage en sèche-linge (qui n'abîmait pas les couches outre-mesure) ou sur les radiateurs.

    Ton environnement (crèche...) était-il « open » avec l'utilisation de ces couches?
    Pas du tout.
    La directrice de la crèche m'a regardée avec des yeux ronds en me demandant pourquoi diable j'utilisais un système aussi rétrograde, et de toute façon le trajet suivi par les couches respectait un système qui ne permettait pas que je leur donne mes propres couches à utiliser. Donc à la crèche, c'était jetables.
    Mon entourage ne comprenait pas trop l'utilité des couches lavables, et les quelques amies que j'ai tenté de convaincre m'ont toutes répondu qu'avoir un bébé était déjà assez prenant comme ça pour aller s'embêter avec un système qui impliquait 2 à 3 lessives de plus par semaine.
    Disons que ce n'était pas mal perçu, mais c'était un peu "Pourquoi t'embêtes-tu avec ça ?"

    Un petit mot pour aider les mamans à se lancer dans les couches lavables?
    Je pense qu'il ne faut pas hésiter à chercher des communautés d'utilisatrices de couches lavables, car le milieu est très ouvert et répond très vite aux questions que l'on peut se poser.
    Ensuite, ne pas penser que ça prend du temps, car toutes proportions gardées on parle d'environ 1 ou 2 minute de plus à chaque change (histoire de bien tout mettre en place, et d'aller aux toilettes vider le caca au besoin), et de 2 ou 3 lessives par semaine en plus (et note en passant, je lavais mes couches avec d'autres vêtements, cela n'est vraiment pas gênant dans la mesure où tout est lavé, et désinfecté si on met du désinfectant dans la machine).
    Et toujours penser que c'est un beau geste pour la planète. Et que les couches, une fois achetées, sont réutilisables pour un autre bébé… et que l'économie au final peut être substantielle (et que si elle ne l'est pas, au moins le plaisir est là). 
     

    La couche Lavable Part 2, les témoignages


    Je vous dis à toutes un grand merci les filles d'avoir participé à ce petit billet !

    A ce jour je n'ai toujours pas replongé dans la couche lavable... Suis-je un cas déséspéré... Il m'en reste quelques specimens dans mon placard, et des plus agréables qu'il soit... Alors ptet que...

    En attendant, j'éspère que ce petit tour d'horizon en aura interessé quelques unes d'entre vous entre 2 gloss et un vernis! 

    « Mod Mauve - E.L.FBon Plan Janvier avec Santé Magazine »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Janvier 2012 à 21:10

    Ca fait du bien de lire des témoignages aux côtés du mien, j'aime lire d'autres expériences que les miennes, et j'espère que ton article donnera envies à plein de mamans (ou mamans-en-devenir aussi ^^). Merci !

    2
    Mardi 3 Janvier 2012 à 21:23

    merci à toi :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :